Ferhat Mehenni, animateur du MAK, refoulé de Tunisie

Ferhat Mehenni, animateur du MAK, refoulé de Tunisie arton182-6a546« Ferhat Mehenni, l’animateur du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), a été récemment refoulé de Tunisie où il devait rencontrer sa vieille maman âgée 84 ans », a annoncé le site d’information Tout sur l’Algérie, lors d’une mise à jour de son contenu, la nuit du 11 décembre dernier. Selon TSA, Ferhat Mehenni aurait déclaré, vendredi dernier, à la chaîne Berbère Télévision, basée en France (La vidéo est visible ici), qu’« après le refus du consulat de France à Alger de lui délivrer un visa pour venir en France, nous avons choisi la Tunisie pour se rencontrer. Mais, les autorités tunisiennes m’ont refoulé de l’aéroport et je n’ai pas pu entrer dans ce pays pour y rencontrer.»

« Le célèbre chanteur a lancé dans la foulée un appel aux autorités françaises pour délivrer un visa à sa maman. Le militant berbériste a accusé l’Algérie d’être derrière son refoulement de Tunisie », annonce le site TSA. «A l’aéroport de Tunis, les policiers m’ont expliqué que leur pays ne veut pas de problème avec l’Algérie. Nous allons vous mettre dans le même avion qui vous a ramené de Paris », rapporte le site d’information qui rappelle que « Ferhat Mehenni fait l’objet d’un mandat d’arrêt délivré par les autorités algériennes depuis une année », en citant le MAK. (Lire l’intégralité de l’article ici).

Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie a mis en ligne sur son site internet un communiqué dans lequel il est annoncé : « En ce jour anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, le 10 décembre 2009, Ferhat Mehenni, opposant kabyle au régime algérien, a été refoulé à l’aéroport de Tunis-Carthage. Tunis, en exécutant servile des ordres et des basses besognes du dictateur algérien et de son pyromane ministre de l’intérieur, vient de ternir un peu plus son image et surtout de bafouer un droit universellement reconnu : celui de la libre circulation des personnes.»

Aprés avoir repris le détail des péripéties du chanteur kabyle en Tunisie, le communiqué conclut par : « Le MAK révolté par cet acte qui attente à la liberté d’un démocrate, élève une protestation solennelle contre la Tunisie et l’Algérie auprès des Nations Unies, de l’Union Européenne et des ONG dont Amnesty International, Human Rights Watch, FIDH…» (Lire l’intégralité du communique ici).



Laisser un commentaire

Le parloir de l'Impératrice |
mandarines |
actionsplessisbouchard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | KOI DE 9 ?
| CGT ICTAM de l'OPH 93
| lephotovoltaique