Opération anti-terroriste de Bejaïa : le bilan s’alourdit

Selon le site d’information « Tout sur l’Algérie », le bilan de l’opération anti-terroriste menée ans la wilaya d Bejaïa, mardi dernier, et où quatre éléments armés ont été éliminés, s’st alourdi. Ainsi, « le Commandant du secteur militaire de Bejaia et un colonel de l’armée, originaire de Bordj Bou-Arreridj, ont été tués mercredi en début de soirée dans un accrochage avec des terroristes à Ait Mélikeche, près de Tazmalt (120 km au sud ouest de Bejaïa) », a rapporté TSA jeudi dernier, citant une « source sécuritaire » et précisant que « le commandant du secteur militaire a été enterré aujourd’hui à Tizi-Ouzou d’où il est originaire.»

TSA précise également que « deux autres militaires ont été blessés au cours de cet accrochage entre militaires et terroristes. Les islamistes armés fuyaient l’opération qui avait permis l’élimination de trois islamistes mercredi dans la matinée.» (Lire l’intégralité de l’article ici)

A ce propos, le Quotidien El Watan de ce vendredi 15 janvier 2010, annonce pour sa part, que « deux officiers, le commandant du secteur militaire de Bejaïa et un colonel du DRS, ont été tués mercredi soir, aux alentours de 19h à Allaghene, non loin de Tazmalt.»

« Les deux officiers avec un officier de la gendarmerie, blessé quand à lui, étaient sur les lieux après la découverte du refuge des deux terroristes, qui avaient fuit la veille de la localité d’Aftis, distante d’environs 3 km, après un accrochage avec des policiers. Ces derniers avaient réussi, mardi soir, à éliminer deux des quatre terroristes qui étaient à bord d’une Renault Clio », affirme El Watan selon qui « les deux terroristes en fuite, traqués par les services de sécurité, s’étaient réfugiés dans un poulailler à Allaghene. C’est là qu’ils se sont accrochés violemment avec les unités d’élite, qui les ont éliminés. Mais au moment ou trois officiers (le commandant du secteur militaire, un colonel du DRS et un officier de la gendarmerie) se sont approchés du corps d’un des terroristes, qui gisait sur le sol, le terroriste qui n’était finalement pas encore mort, s’est fait explosé, tuant sur le coup les deux officiers et blessant grièvement le gendarme, dont l’état de santé est très inquiétant.» (Lire l’intégralité de l’article ici)



3 commentaires

  1. jam 8 février

    allah yarham coul echouhada les matou ala blad vive algerie

  2. Abdenour 9 février

    Oui, vive l’Algérie!

    Au lendemain de ce terrible événement, le Quotidien arabophone El Khabar avait publié un article-hommage à l’un des deux officiers tués. Les lecteurs avaient eu des détails sur le parcours d’un colonel brave, courageux et patriote.

    Gloire à tous les martyrs du devoir national et de la liberté.

  3. Saladin 8 juillet

    Allah yarham echouhada el abrar, el janna rahi tastana fikoum

Laisser un commentaire

Le parloir de l'Impératrice |
mandarines |
actionsplessisbouchard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | KOI DE 9 ?
| CGT ICTAM de l'OPH 93
| lephotovoltaique