Le Gouvernement provisoire Kabyle du MAK fustigé

Le Gouvernement provisoire Kabyle du MAK fustigé MAKabylie_BG000-e6c60

Ce n’est que ce samedi 24 avril 2010 que tombent les premières réactions suite à l’initiative du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) de proclamer l’institution d’un gouvernement provisoire kabyle (voir la déclaration ici).

Ainsi, selon le site d’information en continu, Tout sur l’Algérie, « la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) a estimé aujourd’hui à Tizi-Ouzou que le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) sert des intérêts étrangers. » TSA annonce aussi que « dans un meeting organisé à la maison de la culture Mouloud Mammeri à l’occasion du 30ème anniversaire du Printemps berbère, la porte-parole du PT a trouvé « bizarre » l’idée de constitution un gouvernement provisoire pour la Kabylie. » (Lire l’intégralité de l’article ici).

A ce propos et pour sa part, le chroniquer vedette du Quotidien El Watan, Chawki Amari, note dans sa chronique de ce samedi que « Si l’autonomie des régions n’est pas une mauvaise idée, l’Etat ayant échoué dans le développement local, il y a tromperie puisque M. Mehenni parle dans ses discours « d’Etat kabyle », et il aurait tout à gagner à être plus clair sur ses intentions. »

Sous le titre « Le MAK ? Combien de divisions ? », le plus subversif du paysage médiatique algérien précise:  »Le fait est que le jet de ce pavé dans la nation donnera de la légitimité au régime et à ses brutales obsessions d’obéissances, tout en diabolisant encore plus les Kabyles dont M. Mehenni ne partagera pas le sort, puisqu’il vit à Paris. Si l’avenir s’annonce sombre pour cette région déjà livrée à l’insécurité et au non-Etat, il ne faut pas compter sur l’intelligence du régime qui va brandir la main de l’étranger et actionner méchamment ses réseaux médiatiques. (Lire l’intégralité de la chronique ici).

A signaler que cette annonce du MAK de mettre en place un gouvernement provisoire Kabyle a accentué le déchainement de nombre de journaux et cercles proches du régime portant ainsi leur campagne anti-kabyle a son paroxysme de haine.



14 commentaires

1 2
  1. caquedrole 25 avril

    Bonjour ami Abdenour,
    Je vous avais lu il y a trois ou quatre jours. Tout à l’heure, j’ai découvert l’article dont je vous mets l’adresse :
    http://arezkimetref.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/04/23/d97f9673cb2896cff9494abcee55837c.html

    Bonne journée, avec mes pensées cordiales.

  2. Abdenour 25 avril

    Très cher Caquedrole. Bienvenu sur ces pages.

    Je viens de lire l’article d’Arezki Metref et suis parfaitement d’accord avec son analyse.

    Mais si je puis me permettre de le compléter bien que ce que je vais dire ne l’engage nullement, je veux souligner que la « question Kabyle» n’en serait pas une si l’Algérie avait des institutions démocratiques et que la prise de pouvoir se soit faite, non par des coups d’Etat sanglants ou feutrés, mais par la légitimité des urnes. L’indépendance de l’Algérie s’est faite sur le dos de l’aspiration populaire à la liberté. Les rênes du pouvoir aux mains du colonialisme français, ont été rétrocédés à l’état major de l’ALN. Et si la souffrance est restée inchangée, l’arbitraire fut encore plus inacceptable.

    Contre cette région se sont ligués, au fil du temps, réseaux occultes, parrains en complet trois pièces ou en treillis étoilés et féodalités diverses. Pour quelle raison? Du simple fait de son attachement à la liberté, elle compromet toutes idées et visées hégémoniques sur le pays. La Kabylie n’a jamais été gouvernée ni mise sous la coupe réglée d’aucun sultan ni tyran venu d’«ailleurs». A forte raison lorsque celui-ci est imposé par les armes de marsiens, de malgaches ou de Beggara (Cow-boys locaux).

    Il faut cesser de croire que les choses s’apaiseront avec l’officialisation du Tamazight. Parler ma langue maternelle ne rend pas ma condition de tiers-mondiste et sous-développé plus supportable et n’étanche nullement ma soif de liberté, contrairement à ce que prétend Madame HANOUNE, convertie à la sauce Bouteflikienne. Un Kabyle ne fermerait jamais les yeux devant toute forme de déni de droit, d’injustice, d’usurpation ou d’imposture. Ce n’est nullement une question de gênes mais de culture et d’aspiration. L’histoire et la culture ont en décidé ainsi. On n’y peut rien. Le Mongol ou l’Afghan eux aussi n’ont jamais été asservis.

    Seul un Etat de droit en Algérie est à même de «pacifier le bourbier Kabyle». Et c’est là où se trompe l’Ancien (M. MEHENNI). Des Ils Canaris à Siwa, de Kabylie aux confins de l’Ahaggar et voire-même au-delà, le peuple Amazigh restera frondeur, résistant et insoumis y compris à ses propres utopies et mythes. Lounes MATOUB évoque-t-il encore quelque chose aux uns et aux autres? Pour ces raison, le regard se porte sur le Congrès Mondial Amazigh plus que sur le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie.

    Il est faut de penser que, autonome, cette région «ficherait la paix» au reste du pays. On se bouffera entre-nous et se chamaillera avec les autres tant que la démocratie ne régit pas notre rapport à l’autre.

    Une dernière chose: le pouvoir algérien est actuellement agonisant de sa propre métastase. Et croyez-moi que la Kabylie n’est pour rien dans cette agonie si salutaire pour l’Algérie.

    Bien à vous.

  3. mohand 25 avril

    les kabyles, s’ils voulaient avoir leur autonomie, l’auraient obtenue du temps de la colonisation! c’est une derision de vouloir aujourd’hui, apres qu’ils aient payé un prix fort pour leur liberté et combatu pour revendiquer pour toute l’agerie, plutot pour toute l’afrique du nord, son statut amazigh,de les faire cantonner dans les montagnes . est-il possible de ceder de sa proprieté un m² ? ET PUIS, à supposer qu’on vous accorde votre autonomie, un drapeau.LES luttes intestines entre kabyles,vont s’aiguiser encore plus, à l’image de ce que nous donnent les forces qui se proclament democratiques et qui s’entredechirent entre elles au bonheur du pouvoir d’alger! et avec l’autonomie, ce dernier doit bien rire sous cape! ferhat est venu leur apporter un soutien inesperé dans leur these de la main de l’etranger !
    et de la diabolisation des kabyles .

  4. Abdenour 26 avril

    Bonjour Mohand. Merci pour votre commentaire.

    J’adhère à votre opinion lorsque vous affirmez que les Kabyles ont milité pour l’Afrique du Nord. La genèse de l’Etoile nord-africaine est là pour en témoigner avec sa composante humaine. La guerre de libération de novembre 1954 a vu plus d’une douzaine de colonels issus de Kabylie. Enfin bref. On ne se mettra pas à refaire le match maintenant.

    Là où je ne suis pas d’accord, c’est lorsque vous dites que l’autonomie (que je ne partage pas forcément) verra l’exacerbation des luttes intestines intra-kabyles. Aucune lutte pour un idéal ne s’est faite dans la sérénité et la cordialité. Ce serait faire preuve de manque de perspicacité que de parier pour un chemin apaisé pour atteindre le rivage de l’autonomie si l’on est partisan de cette voie.

    Et puis, le pouvoir algérien n’a pas attendu cette histoire d’autonomie pour diaboliser la Kabylie. Vous me semblez assez au fait de cela.

    Il ne me reste qu’à vous dire que pour ma part, si je me refuse tout recours à la violence politique, je reste solidaire des combats libérateurs et d’émancipation. En tant que Kabyle, je suis attaché à mon indéfectible algérianité dont je suis fier mais je conçois et trouve naturel que des gens envisagent et entreprennent d’autres voies politiques pour leur destin commun et leur avenir. Le tout est de n’user que de moyens pacifiques, de débats et de dialogue. Le reste relève de l’arbitrage des citoyens.

    Je vous salue amicalement.

  5. dahmani 2 mai

    merci mak nous sommes avec vous merci

  6. arezki 30 mai

    Cher Mohand, comme dit le proverbe « mieux vaut tard que jamais », le mak est une chance inespérée pour la survie de notre culture, tout ce que nous fait endurer ce regime mafieux ne te suffit pas ? Avec le temps si nous restons à rien faire nous disparaitrons, engloutis par le spectre arabo-islamiste, je ne suis pas raciste, loin de là, j’aime trop mes racines, je ne veux pas les perdre au détriment de gens qui s’en foutent plein la panse, dernière date et il y’en a beaucoup plus malheureusement : AVRIL 2001 : 127 morts à Dda Moh, ouvrons les yeux, il n’est jamais trop tard ! Fraternellement.

  7. Amayas 2 juin

    Bonjour,
    Je vois partout un déchainement contre le MAK et l’autonomie, ce qui ne m’étonne guère. Mais ce qui me déplait c’est l’utilisation à outrance de l’expression ‘diabolisation du peuple Kabyle’. Ces gens qui se servent de cette expression ne voient pas qu’ils ‘Diabolisent’ le MAK?

  8. Abdenour 2 juin

    Bonjour Amayas et soyez le bienvenu sur ce blog.

    Je ne comprends pas bien votre commentaire. Qui utilise à « outrance », selon vous, l’expression « diabolisation du peuple kabyle »? et quel en est l’impact sur le MAK? Vous pensez qu’on « diabolise » trop « le peuple Kabyle » ou que l’on en parle trop? Je ne suis pas sur de bien suivre votre raisonnement!!!

    Bien à vous.

  9. sifax 3 juin

    bonjour,

    les jeunes kabyles sont très ravis d’avoir enfin une existence politique et sociale(certes minimale pour le moment) à part entière dans l’ordre mondial, portée courageusement et fièrement par le mak et le GPK. bravo Ferhat, on est enfin fier d’être kabyle, car par cette seule déclaration officielle, qui certes n’est encore qu’à ses premiers balbutiements, de la création d’un GPK chargé de la gestion des affairee de la Kabylie, par cette seule déclaration, on peut dire qu’on a fait la moitié du chemin: exister!
    Reste maintenant à progresser sur la voie déjà tracée, ce sera pas trop difficile. dites nous comment on peut contribuer pour porter très haut ce flambeau. on est prêt à tout, je dis bien à tout pour EXISTER.
    merci Ferhat et bon courage à la jeune équipes du Gouvernement Provisoire KABYLE. (c’est presque un rêve)
    signé SIFAX de Bejaia (Aokas)

  10. Protis 13 juin

    Bonjour
    C ‘est par hasard ,à l’occasion d ‘un « vagabondage » d ‘aucuns diraient d’un « nomadisme » sur le web ,que je viens de parcourir votre site et les interventions des internautes ,à l ‘occasion de la déclaration de la création du GPK .
    Nous sommes en 2010 ,qu ‘en sera t’ il en 2030 ? Verra t on ses créateurs ,un peu plus replets et chenus ,faire des discours commémoratifs ,à des tribunes officielles ,d ‘un état KABYLE ,indépendant ,confédéré ou non, tout comme nous voyons aujourd’hui les « apparatchicks » du FLN verser des larmes de crocodiles à la mémoire des « martyrs » de la guerre d ‘indépendance ?La dégénérescence morale de l ‘état FLN ,lié à la gérontocratie de ses dirigeants ,sent la fin de règne ,et c ‘est là tout le problème , à force de s’assoir sur la marmite ,celà và peut ètre « péter » !Et ce n ‘est pas la commémoration de la repression des émeutes anticoloniales de SETIF ,qui infirmera mon discours !Tant la cécité du pouvoir colonial de l ‘époque était déjà le « grand frère » du pouvoir ALGEROIS d ‘aujourd’hui ;Pour revenir àu « Problème KABYLE « car manifestement problème il y à , il ne date pas d ‘aujourd’hui ,il est rémanent et du MAROC à la LYBIE il s ‘est toujours confronté àux romains,à l ‘arabisme ,aux ottomans ,au colonialisme !De tout temps les KABYLES ,disons les BERBERES pour ètre un peu plus oecuménique… ont donné des leaders aux révoltes ,la KAHENNA en fut une illustre et une femme de surcroit !Un de vos blogueurs fait allusion à la participation KABYLE au sein de l ‘ETOILE NORD AFRICAINE ancètre du MNA qui lui mème , »nolens volens « (Comme aurait pu dire SAINT AUGUSTIN ! )montra la voie au FLN ,et ce au prix de guerres fratricides ,dont on gomme abondement le souvenir au sein de l ‘histoire officielle algérienne !Le FLN ;en majesté « EX NIHILO « (Encore SAINT AUGUSTIN ! ) »Maitre de lui ,comme de l ‘univers » veut gommer également les apports KABYLES à la société algérienne ,c ‘est un combat de sysyphe voué à l ‘échec tant la KABYLIE est un gros rocher ,difficile à digérer!Toutefois permettez àu « chibani « que je suis ,français matiné d ‘ottoman ,peut ètre un « chouia » berbère ,qui sait ? ,de craindre ,de mauvais vents pour votre pays ,tant il est vrai qu ‘en ALGERIE les changements politiques ne se sont toujours faits que dans la douleur et dans des torrents de sang !
    je ne puis à mon modeste niveau ,et sans ingérence aucune…D’un « FRANKAOUI » que vous souhaitez du changement dans la sérénité ,hélas je crains que celà ne soit qu ‘un voeux pieux !
    Protis

1 2

Laisser un commentaire

Le parloir de l'Impératrice |
mandarines |
actionsplessisbouchard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | KOI DE 9 ?
| CGT ICTAM de l'OPH 93
| lephotovoltaique