Le laboratoire de biotechnologie de l’université d’Oran détruit par des malfrats

Le Quotidien El Watan a annoncé dans son édition de ce jeudi 25 novembre 2010 que « toutes les collections de souches bactériennes, fruit d’un travail soutenu depuis plus de 25 ans, sont irrémédiablement perdues » à l’université d’Essania dans la wilaya d’Oran.

Ainsi, selon ce même quotidien, « durant la nuit du 23 au 24 novembre, vers 4h, un groupe de criminels a investi les laboratoires des professeurs Nordine Karam et Fatima Zohra El Kébir, qui travaillent respectivement sur les bactéries lactiques d’intérêt biotechnologique et sur la biologie du développement. Les congélateurs et les réfrigérateurs ont été vidés de leur contenu. Des milliers de tubes à essai ont été jetés à terre ; certaines bactéries pathogènes ont subi le même sort. Tous les ordinateurs ont été emportés, brisant les carrières de nombreux universitaires dont les résultats expérimentaux étaient stockés dans leurs disques durs. »

« Pour de nombreux universitaires, c’est le travail de toute une vie qui part ainsi en fumée », précise également El Watan qui ajoute que « les agresseurs, qui ont agi en toute quiétude, ont même utilisé un autoclave pour défoncer les portes. Certains équipements de grande valeur, qui n’ont pu être emportés, ont délibérément été cassés.»

Enfin, le Quotidien El Watan rappelle que le professeur Nordine Karam est l’un des spécialistes algériens des bactéries lactiques et que, il y a, il a été victime d’une agression à l’arme blancheil y a de cela 5 ans. (Lire l’article intégral sur le site d’El Watan ici)



Laisser un commentaire

Le parloir de l'Impératrice |
mandarines |
actionsplessisbouchard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | KOI DE 9 ?
| CGT ICTAM de l'OPH 93
| lephotovoltaique