23fév

Numidia ma blessure (*)

par Abdenour 0 Commentaire

Les livres te disent vieille et décharnée, toi qui naquis dans le temps de jadis. Trente siècles de vie, vierge tu es restée et le soleil irradie encore tes abysse.   Sous tes haillons de pauvre orpheline, tu caches de bien précieux trésors d’émeraudes, d’argents et d’opalines, mais ta nuit dure au-delà des aurores.   […]

Le parloir de l'Impératrice |
mandarines |
actionsplessisbouchard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | KOI DE 9 ?
| CGT ICTAM de l'OPH 93
| lephotovoltaique