Terrorisme en Kabylie: Carnage à Yakourène

« Un important groupe terroriste a attaqué, vendredi, vers 19 heures, un poste de surveillance de l’ANP dans la localité d’Azazga, à une quarantaine de kilomètres à l’est de Tizi Ouzou » a annoncé le Quotidien El Watan dans son édition de 17 avril 2011 et précisant qu’ « une dizaine de militaires ont été tués et un terroriste abattu lors d’un violent accrochage entre les soldats de l’ANP et des individus armés, selon des sources locales qui précisent aussi que les échanges de coups de feu ont duré plus de deux heures.  On dénombre également plusieurs blessés dans les rangs de l’ANP, ajoutent nos sources.» (Lire l’intégralité de l’article sur le site d’El Watan ici)

Pour sa part, le Quotidien Liberté du dimanche 17 avril 2011 annonce que « le bilan reste encore provisoire, mais il s’élève déjà à 13 militaires tués, une quinzaine d’autres blessés, entre graves et légers, et un terroriste abattu.» «L’accrochage entre les terroristes et les militaires a duré près de deux heures, selon le témoignage des habitants de Yakourène : cette petite et paisible ville située à moins de trois kilomètres du lieu du casernement de l’ANP pris pour cible. C’était au moment où les regards des habitants de la région, comme ceux de tout le reste du territoire national, étaient rivés sur leur écran de télévision pour suivre en direct le discours du président de la république, qui s’adressait au peuple algérien, que les premières rafales d’armes automatiques ponctuées par de fortes explosions ont commencé, laissant deviner que les criminels du GSPC ont fait également usage de bombes artisanales ou de grenades pour ne laisser aucune chance aux soldats de l’ANP», rapporte le même Quotidien. (Lire l’intégralité de l’article sur le site de Liberté ici)

Dans sa livraison du samedi 16 avril 2011, le site d’information Tout sur l’Algérie annonce que « le bilan de l’attaque perpétrée vendredi soir contre un convoi de l’armée entre Azazga et Yakouren, à l’est de Tizi Ouzou, s’est alourdi. Treize militaires ont été tués, une dizaine blessés tandis que deux autres étaient toujours portés disparus samedi en fin d’après midi, a indiqué à TSA une source sécuritaire. Un précédent bilan fourni à TSA en début de matinée par une source sécuritaire faisait état de 10 morts et de plusieurs blessés parmi les militaires.» « L’opération déclenchée par les militaires après cette attaque a permis de tuer six terroristes dont l’émir de la Seriat de Yakouren de l’ex GSPC, devenu Aqmi (Al Qaïda au Maghreb islamique). Les six terroristes ont été tués vendredi soir, vers 23 heures, selon la même source. Quatre bombes artisanales ont également été désamorcées » souligne aussi le site. (Lire l’article dans son intégralité sur le site de TSA ici)



Laisser un commentaire

Le parloir de l'Impératrice |
mandarines |
actionsplessisbouchard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | KOI DE 9 ?
| CGT ICTAM de l'OPH 93
| lephotovoltaique