Une main de l’étranger bien de chez-nous

Bururu n’en peut plus ! Il en a ras la crête qu’on convoque à chaque fois la main de l’étranger pour désigner le responsable d’une saloperie faite par tawa3na.

Dès que ça commence à frémir sous la croute, que ça se lézarde de partout, on crie au loup, enfin au loup étranger bien sûr, puisque les nôtres ont été bien domestiqués après avoir regagné la maison de l’obéissance du monarque.

Dans le présent propos, il ne s’agit pas de sa petite personne. Rien n’à déclarer madame la marquise puisque, comme vous le savez, Bururu en gallinacé des temps modernes, n’a pas de mains mais des ailes. En cela, il a la dextérité d’une oie mais ce n’est pas le propos. Il a une paire d’ailes au duvet satiné qui jamais ne feront misère à personne. De-là à le soupçonner de truanderie ou de quelque complot ourdi à l’encontre de l’unité nationale, c’est se mettre les cinq doigts de la main dans l’œil jusqu’à l’aisselle.

Yerna, pour pouvoir orchestrer tous ces malheurs sur notre chère patrie, une main, aussi étrangère soit-elle, ne suffirait nullement. Même toutes les mains de la mille-pattes ne sauraient provoquer tant de déconfiture multisectorielle. Un vrai carnage, a3aqqqq!

Pauvre main de l’étranger, elle a bon dos, vas ! On la charge de tous ces malheurs et elle, ni elle ne rouspète ni ne proteste. Une vraie main ferme.

Puis, aya chiche, qu’on l’attrape et qu’on la coupe et pis sitou. Qu’on en finisse bon sang avec cette main diabolique et baladeuse (pensez aux files d’attente…) qui se faufile, revoilà la mille-pattes, dans nos contrées pour y semer la zizanie et dézinguer nos acquis révolutionnaires pays rubis sur ongle.

Ainsi donc, en un tour de main, de manifs voulues pacifiques sont sabordées, des édifices publics incendiés, des symboles dégradés, des stabilités déracinées, etc.

Du haut de son perchoir virtuel, Bururu en appelle à la justice des hommes ongulés pour qu’elle ait la main lourde sur cette vilaine main de l’étranger. N’était-elle pas déjà impliquée dans le fameux meurtre camusien, souvenez-vous, en donnant un coup de main de maitre à un Mursaut délirant et aveuglé par le soleil divin ? Pour preuve, l’affaire portait le nom de l’étranger, de l’aveu de son auteur, non ? Ajoutez-y une main malheureuse et le dossier sera clos. A moins que ce soit, comme autrefois, la main de Dieu qui avait marqué par le biais d’un joueur mythomane un but mythique, quant à lui.

Ou, admirez la trouvaille, on accuse promptement cette main de l’étranger d’être derrière la raréfaction des produits alimentaires alors que le vrai coupable et qui est connu et reconnu de tous n’est autre que la main invisible du marché. C’est à celui-ci qu’il faut tordre la main. On les voit, par contre, ceux-là qui viennent devant les écrans de télé, la main sur le cœur (l’autre sur la panse), ou ce qu’il en reste, jurer par tous les saints qu’ils vont défendre la patrie blessée contre la convoitise de cette main de l’étranger. Mais comment feraient-ils quoi que ce soit eux dont le seul art abouti est celui de voter à main levée les oukases de leurs seigneurs.

Une main étrangère peut-elle pousser un peuple à se battre à mains nues contre la mitraille pour recouvrer ses droits et sa dignité que des mains de fer ont spoliés ? Non, cette main est bien de chez-nous, c’est celle qui met la main à la pâte pour bâtir un avenir meilleur et rester digne. Une main qui se portera jusqu’au collet de ceux qui l’ont longtemps châtiée pour se venger de tant de traitrise.

Bururu vous le dit franchement : Si vous n’aviez pas deux mains gauches à la place de la cervelle, vous n’auriez qu’à apposer une main de Fatma sur vos châteaux et vos forteresses pour éloigner le mauvais œil, car il ne vous reste que cette amulette pour sauver votre règne, bande de mollusques des haut-fonds.

Quant à nous autres, gens que vous avez déplumés depuis des lustres, nous vous tendons une main pas du tout amicale avec le majeur replié pour vous dire le secret de toute notre sympathie. Aya saha !

Abdenour BOUHIREB



Laisser un commentaire

Le parloir de l'Impératrice |
mandarines |
actionsplessisbouchard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | KOI DE 9 ?
| CGT ICTAM de l'OPH 93
| lephotovoltaique