De quoi le consultant est-il le nom ?

Contrairement à ce que son nom n’indique pas, le consultant n’est pas un devin ni même une diseuse de bonne aventures. Il ne sait pas lire dans le marc de café du distributeur de votre entreprise. Le consultant c’est quoi donc ? Dressons au clavier son portrait-robot !

Même si notre consultant n’est pas un vétérinaire, il peut vous dire si votre boite a les reins solides pour survivre aux saillies des OPA inamicales. En bon capitaine de navire qu’il n’est pas aussi, il est apte à vous signifier que votre fin est dans le décor.

Le consultant n’est pas un conseiller du roi ni même un Raspoutine pour votre empire financier menacé de décadence. Il n’est pas un espion à l’affut des complots qui s’hourdissent, par bribes et chuchotements, à l’abri des cagibis sombres et poisseux, mais d’un seul coup d’œil sur vos bilans successifs, il est à même d’annoncer une révolution de palais au prochain congrès, vous conseillant plutôt d’abdiquer que de subir les foudres de vos actionnaires sourcilleux.

Le consultant c’est quoi alors ? Pas la peine de le chercher dans votre organigramme ni même dans votre manuel de gestion ! Il n’y est pas ou presque, car la ruse du … n’est-elle pas de nous persuader qu’il n’existe pas ? Assurément.

Le consultant c’est un livre académique qui parle la langue du peuple. C’est la conciliation entre le verbe haut de la théorie savante et de l’état de l’art éprouvé avec le récit anecdotique et savoureux fait de scabreuses histoires sur les firmes tombées en rade et les success-story époustouflantes.

Le consultant c’est un algorithme d’une complexité « googlienne » doublé d’un supplément d’âme. Il est aussi fin qu’un chirurgien porté sur la découpe à la tronçonneuse et peut retirer à la pelleteuse toutes les épines de vos pieds d’argile. Adepte de la haute voltige en trottinette, il est capable d’énoncer une doctrine sous forme de calembours.

Son essence est dans la dualité grammaticale de son titre : à la fois adjectif et nom, sa plus-value réside dans sa capacité à être à tout moment participe présent à la portée des managers en mal d’inspiration.

Epris de liberté de pensée et de parole, il est de nature à vous formaliser, sur tableau blanc et feutre à la main, la danse des nuages pour vous prémunir des orages à venir. Forcément, diriez-vous, puisque son dada se sont les brainstormings !

Affable, compétent, souriant et méticuleux, il fait d’un cure-dents un levier pour soulever le monde des affaires et le hisser à la mesure de la concurrence. Alpiniste des grandes holdings, il crapahute sur les flancs abrupts des investissements à haut risque sans contracter le vertige des grandeurs.

Débonnaire et facétieux en off, le consultant a un avis sur tout tant qu’on ne le lui demande pas sous la menace. Amateur de défis, il peut faire monter la sève en début d’exercice à n’importe quelle branche pourrie de votre entreprise tentaculaire.

Friand des échelles paradoxales, il peut, à la pause déjeuner, rédiger sur la nappe votre annonce de recrutement d’un standardiste et élaborer, aussitôt, le guide méthodologique pour le calcul des couts immatériels à destinations des P-DG des licornes en devenir.

Zen en temps de crise, le consultant est la seule ressource humaine en mesure de lire la traduction latine de la biographie revue et augmentée de Zarathoustra ou le Rig-Véda illustré en plein crash boursier à Wall-Street.

Alors, de quoi le consultant est-il le nom ?  C’est la nuit qui porte conseil en plein jour. Une boite à outils stratégiques qui prodigue et souffle à l’oreille des managers les recettes-miracles pour endiguer ou anticiper les Bulletins météos spéciaux annonçant les zones de turbulence.

Il est le SAMU de vos démarches entrepreneuriales boiteuses. Un ami qui vous veut du bien.

Bien choisi, il est la voix à écouter et la voie à emprunter dans la grisaille des temps de récession et des lendemains incertains. Son expertise vaut son pesant d’or. Il est le génie qui ne demande qu’à exhausser vos vœux de réussite. Faites-le sortir de sa fiole … virtuelle.

Le consultant est le nom peut-être de votre voisin de palier sur votre réseau social professionnel. Alors surveillez vos notifications ce soir. Dring…dring … dring !!!

Abdenour BOUHIREB

 



Laisser un commentaire

Le parloir de l'Impératrice |
mandarines |
actionsplessisbouchard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | KOI DE 9 ?
| CGT ICTAM de l'OPH 93
| lephotovoltaique